Nos langues de traduction

Devis immédiat

Anyword propose 70 couples de langues

Anyword travaille dans la quasi-totalité des couples de langues connus, car notre agence fait appel aux services de traducteurs professionnels indépendants installés partout dans le monde. Anyword compte aujourd’hui 70  combinaisons langue source / langue cible même si l’anglais garde sa prééminence devant le français, l’espagnol, l’italien, le néerlandais, l’allemand puis d’une myriade d’autres langues.

De plus en plus de langues traduites

Si l’on établit le classement des couples de langues dans lesquels nos services de traduction travaillent, on remarque immédiatement  que le nombre de combinaisons servies augmente d’année en année. 

Les combinaisons se multiplient en partant des langues européennes, bien sûr, au sens de l’Union Européenne, puisque les 27 langues sont représentées, et en les croisant avec les langues asiatiques (coréen, japonais, chinois, thaï…) ou moyen-orientales (arabe, hébreu)…

Aujourd’hui, nous en sommes à 70 couples de langues. Un nombre qui ne cesse de croître. En 2005, nous en proposions seulement 27. 

Mais une prédominance de l’anglais

Malgré cette croissance du nombre de langues traduites par Anyword, la prééminence de l’anglais reste incroyablement forte. 

Chaque année, la part des textes à traduire du français vers l’anglais s’accroît fortement : de 39%, on passe à 44%, puis à 47% ! C’est la seule combinaison de langues à se comporter de cette façon.

Une progression plus forte encore si on raisonne en valeur absolue et qu’on la rapporte à l’augmentation continue du notre chiffre d’affaires.

 

Un phénomène de  « longue traîne »

Les traductions du français vers l’anglais (FR-EN) représentaient 44,74% du total à elles seules. Deuxième couple « vedette », l’anglais vers le français, avec 9,4% – soit une part tout de même beaucoup plus faible !

Puis, viennent, dans l’ordre, le français vers l’allemand (6,4%), le français vers l’espagnol (5,4%) et le français vers le néerlandais (4,8%). Ces cinq couples de langues représentent par conséquent 70% de l’activité totale !

Mais si l’on réalise un graphique de la répartition de ces langues, on observe une « longue traîne », dans laquelle 56% des travaux sont représentés par des couples de langues peu demandés. 

Des missions impossibles

A la question dans quelles langues Anyword réalise-t-elle des traductions ? La réponse la plus simple, c’est, bien sûr « toutes ». Mais ce n’est pas totalement vrai car il est parfois difficile de répondre à certaines demandes. 

Les traducteurs professionnels que nous employons sont souvent parfaitement bilingues, parfois multilingues, ils maîtrisent leur langue maternelle et parfois jusqu’à cinq langues étrangères mais nous leur demandons aussi des compétences techniques dans des domaines d’activité très précis – on ne traduit pas un texte juridique comme un texte financier – et là, c’est parfois mission impossible

Mais heureusement… nos clients ne nous demandent pas toutes les combinaisons réalisables.