Quelques projets

La société Jalios, qui développe des logiciels collaboratifs de gestion de contenus, a demandé à Anyword de traduire Jalios JCMS, une plateforme unique et modulaire de réseau social d’entreprise (RSE) qui permet aux utilisateurs de collaborer grâce aux fonctionnalités du Web 2.0. Le client de Jalios, une grande société de distribution, exigeait une livraison deux mois plus tard du logiciel en huit langues : allemand, chinois traditionnel, chinois simplifié, coréen, espagnol, italien, japonais  et portugais. Pendant la traduction, les ingénieurs de Jalios poursuivaient le développement de l’application, et modifiaient les textes source. Il fallait donc gérer les mises à jour en cours de localisation, alors que les différentes versions linguistiques n’étaient pas parvenues au même stade. Le projet a été livré le jour dit dans toutes les langues et Jalios n’a demandé aucune modification après que l’applicatif a été déployé dans les différentes filiales de son client.

Les Editions de la Martinière, les Editions Beaux Arts Magazine, le Musée du Louvre, et d’autres maisons d’édition confient à Anyword la traduction de leurs beaux livres et catalogues dans de nombreuses langues : allemand, anglais, arabe, chinois, coréen, espagnol, italien, portugais… A chaque fois, c’est un plaisir pour les traducteurs de se plonger dans l’œuvre originale dont ils doivent rendre l’âme dans leur langue maternelle. Outre les difficultés linguistiques, ces projets sont aussi riches de défis techniques du fait des exigences graphiques : quand il s’agit de mettre à jour un idéogramme japonais placé tout à côté d’une reproduction, il faut être très méticuleux pour ne pas se tromper.

 

Depuis 2005, la société de conseil et formation Finharmony, qui travaille pour les 40 plus grandes entreprises françaises cotées en Bourse (CAC 40) et s’est spécialisée dans la formation des services aux normes IFRS de gestion financière, confie à Anyword la traduction de tous ses supports de cours. Les traducteurs spécialisés dans le domaine des normes internationales de comptabilité et finance ne sont pas si nombreux : Anyword travaille avec eux.

Le laboratoire Perouse Médical conçoit, développe, fabrique et produit des dispositifs médicaux innovants implantables et non implantables, qu’il exporte ensuite dans le monde entier. Perouse Médical confie à Anyword la mise à jour, la traduction en vingt-huit langues et la mise en pages du manuel de son cathéter. Pour procéder aux mises à jour des traductions antérieures, réalisées par d’autres entreprises, il faut d’abord s’assurer que le texte est correct dans toutes les langues, puis ensuite procéder aux modifications. Pour ce projet, faire une erreur de traduction, c’est provoquer une erreur médicale et engager le pronostic vital de plusieurs patients. Nous avons donc confié la traduction à des médecins, que nous avons identifiés dans les vingt-huit pays concernés

« La Ville de Paris a eu l’occasion d’apprécier le travail accompli par les équipes de traduction d’Anyword de décembre 2010 à décembre 2012. Cette entreprise avait, en effet, été retenue par la Direction de l’information et de la communication pour ses traductions en anglais et espagnol. Nous avons notamment pu constater la grande réactivité d’Anyword pour des traductions très régulières d’articles publiés en langue anglaise et espagnole sur Paris.fr, le portail internet de la Ville de Paris, ou pour des dossiers destinés à la presse, par exemple pour l’événement d’art contemporain Nuit Blanche. L’entreprise s’est toujours montrée à l’écoute et ses traductions ont été appréciées par nos lecteurs, touristes ou résidents étrangers à Paris. »

Vincent Morel, Responsable du Département Paris Numérique, Mairie de Paris