Traduction juridique

En traduction juridique, la recherche du mot juste dans la langue cible prend une dimension cruciale, puisque le choix de chaque terme a des conséquences... juridiques. Le risque créé par une simple erreur impose de confier ses travaux de traduction à des professionnels : un terme pris pour un autre dans un contrat de franchise, une phrase manquante dans un acte de vente immobilier, une erreur de chiffre dans une due diligence… les conséquences possibles font frémir. C'est pourquoi Anyword s'est entouré de traducteurs spécialisés qui travaillent exclusivement dans le domaine légal et réglementaire. Nous faisons appel à eux lorsque nous sommes amenés à traduire un contrat inter-entreprises, un procès verbal, des conditions générales de vente, des accords conventionnels, des pactes d'actionnaires, des appels d'offres, des statuts d'entreprise, des sentences arbitrales, des assignations ou des jugements... 

Tous ces documents relèvent d'un domaine spécifique du droit : arbitrage, doctrine, droit social, droit de la finance, droit des affaires... Anyword fait appel à des traducteurs spécialisés dans un ou deux de ces domaines. Autrement dit, nous ne confions pas la traduction d'un pacte d'actionnaires à un traducteur spécialiste du contentieux ! Les traducteurs juridiques d’Anyword sont des experts, que nous choisissons selon leurs compétences afin de délivrer une traduction qui répond exactement à la demande de nos clients.

Bien qu'ils soient tous spécialisés en matière juridique, ces traducteurs ne sont pas forcément assermentés ou certifiés. Ce n'est pas nécessaire : tous les actes juridiques n'ont pas à être présentés devant un Tribunal. Par exemple, pour traduire un contrat de travail en anglais, il convient de s'adjoindre les services d'un traducteur juridique anglais spécialisé dans les Ressources humaines. En revanche, si ce contrat de travail devait être présenté devant un Tribunal, en cas de litige par exemple, il faudrait qu’il soit traduit par un traducteur assermenté.

Les traducteurs juridiques ont tous une solide formation : soit il s'agit de juristes ou de notaires ayant bifurqué vers la traduction, soit il s’agit de juristes formés à appliquer le droit de plusieurs pays (l’Université de Nantes, par exemple, forme des juristes trilingues, professionnels du droit français, allemand, britannique, chinois, espagnol et italien), soit encore il s'agit de traducteurs ayant suivi une formation spécifique à la traduction juridique, comme le Master délivré par l'Université de Paris 3. Personne ne s'improvise traducteur juridique. C'est pourquoi nous avons gagné la confiance de plusieurs cabinets d'avocats et de nombreuses études de notaires.

« La Ville de Paris a eu l’occasion d’apprécier le travail accompli par les équipes de traduction d’Anyword de décembre 2010 à décembre 2012. Cette entreprise avait, en effet, été retenue par la Direction de l’information et de la communication pour ses traductions en anglais et espagnol. Nous avons notamment pu constater la grande réactivité d’Anyword pour des traductions très régulières d’articles publiés en langue anglaise et espagnole sur Paris.fr, le portail internet de la Ville de Paris, ou pour des dossiers destinés à la presse, par exemple pour l’événement d’art contemporain Nuit Blanche. L’entreprise s’est toujours montrée à l’écoute et ses traductions ont été appréciées par nos lecteurs, touristes ou résidents étrangers à Paris. »

Vincent Morel, Responsable du Département Paris Numérique, Mairie de Paris