fév 25

Le Monde publie aujourd’hui un article intéressant sur la question de la traduction automatique, où sont confrontés les points de vue de Google (qui annonce depuis peu de grandes ambitions dans ce domaine), de Systran, par la voix de son Directeur Marketing, Pierre Bernassau, et de Marie Candito, chercheuse spécialisée dans la question, enseignante à l’Université Paris Diderot (Paris 7).

Le sujet de l’analyse statistique et de l’analyse syntaxique, et de leurs limites (étendue du corpus pour l’une, structure linguistique du couple de langue pour l’autre) sont particulièrement bien mises en lumière.

fév 24

Common Sense Advisory a mené l’été dernier une enquête approfondie sur le marché européen de la traduction et de la localisation, en interrogeant 510 entreprises, dont 443 prestataires de traduction et 66 grands clients. En résumé, cette étude de marché souligne plusieurs points :

  • La grande majorité des prestataires basés en Europe vendent leurs services principalement en Europe : 70% de leurs clients sont Européens ;
  • La plupart des prestataires sont de taille modeste : un tiers des entreprises interrogées emploient plus de trois personnes et moins de dix, et plus d’un quart emploie moins de trois personnes à temps plein.
  • 60% des prestataires réalisent un chiffre d’affaires annuel inférieur à 1 million d’euros, et 16% ont un CA compris entre 1,0 et 1,9 million d’euros.
  • Les services linguistiques les plus commercialisés par les prestataires interrogés sont : la traduction (71,1% de l’activité), la localisation (22,6%), les autres services (13,7%) et l’interprétation (11,8%).
  • les cinq combinaisons linguistiques les plus commercialisées en Europe sont l’allemand vers l’anglais (28,6% de l’activité), l’anglais vers l’espagnol (26,2%), le français vers langlais (25,9%), l’anglais vers l’allemand (19,9%), et l’anglais vers le français (17,2%).
  • Plus de la moitié (56,8%) des prestataires de traduction ot des clients qui appartiennent au secteur informatique (produits optiques, électroniques, et micro-ordinateurs), et près de la moitié (49,3%) on des clients dans le secteur de l’édition de logiciels. A eux deux, ces secteurs d’activité dépensent 892 millions de dollars par an en traduction en Europe, contre seulement 538 millions de dollars aux Etats Unis.
  • Common Sense Advisory a complété cette enquête écrite par une série d’entretiens téléphoniques avec 137 entreprises représentatives des dix principaux marchés exportateurs en Europe. 68 entreprises ont accepté de dire si elles faisaient ou non appel à des professionnels pour traiter leurs projets de traduction : 44 d’entre elles exploitent les compétences multilingues de leur personnel interne et n’achètent pas leurs traduction à des prestataires de traduction professionnels. Une grande partie s’arrange aussi de l’anglais, devenu la lingua franca des affaires.
  • Les pays d’Europe les plus exportateurs, comme l’Allemagne par exemple, dépendent des services linguistiques.
  • Malgré la crise des deux dernières années, les volumes à l’export ont très peu faibli.
  • Pour être commercialisé dans les 27 pays de l’Union Européenne, un produit doit être accompagné d’une documentation traduite dans les principales langues.
  • La relation entre exportation et services linguistiques explique que le marché de la traduction n’a que peu souvert du retournement économique récent.
  • Les pays européens qui ont mis en place des politiques spécifiques de traitement de l’immigration sont ceux où la demande de services linguistiques est la plus forte.
  • En conclusion de son résumé, Common Sense Adisory prévoit pour les années à venir le renforcement de la présence européenne sur les marchés asiatiques, et l’expansion du nombre de couples de langues.

L’étude de Common Sense Advisory vient compléter utilement le travail récemment publié par la Commission Européenne sur le même sujet, et qu’on peut se procurer gratuitement en cliquant ici.

icon1 Par: Guillaume | icon2 Actualité de la traduction
icon4 24 fév 2010| icon3Aucun commentaire »
fév 21

C’est aujourd’hui la Journée internationale de la langue maternelle, organisée par l’UNESCO depuis février 2000, dans le but de promouvoir le multilinguisme, comme la diversité linguistique et culturelle.

A l’occasion de cette Journée, l’UNESCO organise une conférence, en association avec l’IATIS (Association internationale d’études sur la traduction et l’interculturalité), les 22 et 23 février, intitulée Traduction et médiation culturelle.

Cette conférence comportera trois débats principaux : « Allier les langues globales et locales », « Traduction, compréhension mutuelle et stéréotypes » et « Traduction et médiation culturelle ». Le programme complet est disponible ici, et le symposium est ouvert au public, dans la limite des places disponibles. Pour réserver, envoyez un e-mail à l’adresse a_hugon @ unesco.org.

icon1 Par: Guillaume | icon2 Actualité de la traduction
icon4 21 fév 2010| icon3Aucun commentaire »
fév 19

Nombreux sont les traducteurs débutants qui s’interrogent sur le statut d’auto-entrepreneur. Peut-on travailler comme traducteur avec ce statut ? Comment ça marche ? Etc.

Le site Web de La Voix du Nord publie précisément le témoignage d’une traductrice italienne qui s’est récemment inscrite à ce régime. Un article intéressant, qui fournit un nouveau témoignage du métier de traducteur, malgré quelques imprécisions.

icon1 Par: Guillaume | icon2 Actualité de la traduction
icon4 19 fév 2010| icon3Aucun commentaire »
fév 16

L’Université d’Evry Val d’Essonne et le CRELANCES (Centre de Recherche en Langues et Cultures) organisent deux journées d’études les 18 et 19 juin 2010 consacrées aux Normes et à la transgression des normes en traduction audiovisuelle.

D’une part, il existe des standards relativement stricts qui régissent la profession d’adaptateur audiovisuel. D’autre part, les pratiques divergent suivant les pays, les chaînes de télévision, les laboratoires d’adaptation. Cette situation, déjà ancienne, où le traducteur de sous-titres peut être amené à transgresser des règles pour des questions qui tiennent tantôt au support ou à la technologie, tantôt au contexte ou au public visé, s’enrichit désormais de tendances nouvelles. Ainsi des fansubbers, amateurs passionnés de telle ou telle série qui sous-titrent bénévolement leurs œuvres favorites.

Il était temps d’analyser en profondeur le phénomène du sous-titrage amateur et de faire le point sur les pratiques les plus courantes en Europe en la matière. C’est ce que proposent l’Université d’Evry et le CRELANCES pendant ces deux journées d’étude.

Les communications porteront de préférence sur les sujets ci-dessous:

  • Etat des lieux de la pratique professionnelle de l’adaptation
  • Importance des normes en adaptation
  • Le « fansubbing » : intérêt, qualité, danger ?
  • Etude de l’hétérogénéité dans l’adaptation et conséquences de celle-ci sur le public
  • La place des normes dans la formation des adaptateurs
  • Etude comparative de l’adaptation faite par des professionnels et des amateurs
  • Etude des pratiques transgressives en matière d’adaptation
  • Le sous-titrage pour sourds et mal-entendants
  • L’audio-description
  • Le sous-titrage en relief
  • Le sous-titrage en direct
  • La question des « normes » juridiques en matière de culture (propriété culturelle, accès à la culture)
  • « Normes » techniques et leur détournement

Si vous souhaitez proposer une communication, en anglais ou en français, adressez votre projet avant le 1er avril 2010 à Sabrina Baldo (sabrina.baldo @ univ-evry.fr). Chaque communication doit durer une demi-heure, et sera suivie d’un quart d’heure de questions / réponses.

Pour en savoir plus, consultez cette page.

Le programme complet du séminaire se trouve ici.

icon1 Par: Guillaume | icon2 Actualité de la traduction
icon4 16 fév 2010| icon33 Commentaires »
fév 15

Terminotix met en ligne gratuitement une version limitée (mais tout à fait utilisable) de sa solution d’alignement automatique de fichiers. Intitulée YouAlign, ce service d’alignement automatique et de production de Mémoires de traduction est entièrement gratuit. Seules limitations : YouAlign est mono-fichier (on ne peut aligner qu’une seule paire de fichiers à la fois), et chaque fichier ne peut dépasser le méga-octet. Il n’empêche que c’est une bonne façon de tester l’intérêt d’un système d’alignement automatique.

On le sait bien, l’alignement est une tâche nécessaire si l’on veut vraiment exploiter le potentiel des Mémoires de traduction. Nécessaire, mais fastidieuse, oh ! combien ! Pourtant, bien que rien ne s’oppose vraiment à l’automatisation complète de cette tâche simplissime, il faut bien reconnaître que la plupart des logiciels de Mémoire de traduction qui intègrent un mode d’alignement automatique parviennent assez rarement à leurs fins. D’où l’intérêt de disposer d’un outil dédié. Terminotix commercialise depuis longtemps AlignFactory, dont c’est précisément la fonction. C’est sans doute pour mieux le faire connaître que Terminotix a décidé d’en proposer une version bridée gratuitement sur le Web.

Du reste, tester YouAlign est l’occasion de découvrir les autres produits de l’entreprise, comme LogiTerm (un gestionnaire avancé de bases terminologiques), TransSearch (un concordancier), ou SynchroTerm, un puissant outil de dépouillement terminologique.

icon1 Par: Guillaume | icon2 Outils de traduction
icon4 15 fév 2010| icon33 Commentaires »
fév 12

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Lille organise le Festival des langues le 19 et le 20 mars 2010, en coordination avec l’association No Man’s Langues.

Le Festival des langues, c’est l’occasion de rencontrer les acteurs de tous les métiers des langues : organisateurs de séjours linguistiques, associations culturelles, centres d’apprentissage des langues, éditeurs spécialisés, conférenciers, et même, pour les plus jeunes, animations pour enfants ou représentations théâtrales !

Bref, tout est fait pour vous inciter à vous plonger dans l’univers des langues et des cultures pendant ces deux journées très animées.

PS: J’ai trouvé cette info sur le Blog de Freelang. Merci Maïwenn !

icon1 Par: Guillaume | icon2 Langue
icon4 12 fév 2010| icon32 Commentaires »
fév 11

Les Nations Unies annoncent la tenue d’un concours de recrutement de traducteurs anglais-français le 11 mai 2010. Les traducteurs recrutés pourront être envoyés en poste à New York, à Genève, à Vienne, à Nairobi, à Addis Abeba ou à Bangkok. La date limite pour déposer son dossier d’inscription au concours est fixée au 26 mars 2010.

Les candidats doivent impérativement avoir une excellente maîtrise du français, une très bonne connaissance de l’anglais, et connaître également au moins une langue supplémentaire parmi les langues officielles des Nations Unies que sont l’arabe, le chinois, le russe et l’espagnol.

Pour s’inscrire, il faut avoir moins de 56 ans et remplir ce formulaire.

D’autres informations sont disponibles ici et .

icon1 Par: Guillaume | icon2 Actualité de la traduction
icon4 11 fév 2010| icon32 Commentaires »
fév 10

Deux articles parus récemment sur le Web font témoigner des traducteurs professionnels, qui expliquent pourquoi ils aiment leur métier, et comment ils le pratiquent.

Eric Mallet, dont les traductions concernent surtout le domaine du fitness, présente rapidement son parcours.

William Olivier Desmond, un Philosophe passé à la traduction de romans policiers très noirs (il traduit notamment Stephen King), qui exerce depuis de nombreuses années, donne sa vision du métier au cours d’une rencontre publique.

Et, comme à chaque nouvelle rencontre avec un traducteur, l’impression qui domine est celle de la diversité de ce métier, et de la passion qui anime ceux qui le pratiquent.

icon1 Par: Guillaume | icon2 Actualité de la traduction
icon4 10 fév 2010| icon3Aucun commentaire »
fév 1

Le cycle des matinées découvertes de Systran Enterprise Server 7.0 a repris depuis le 27 janvier. Une nouveauté de taille : il est possible de s’inscrire à des présentations sur site (à La Défense) comme sur le Web (Webinaires). Les inscriptions se prennent directement auprès de Pierre Bernassau, le directeur Marketing (bernassau @ systransoft.com).

copyright 2008 - 2014 © Anyword - Tous droits réservés