Formation des traducteurs : l’Europe crée un label d’excellence

La Direction générale Traduction de la Commission Européenne réfléchit depuis plusieurs années à l’établissement d’un label d’excellence pour les formations de traducteurs au sein de l’Union Européenne. Ce label, c’est l’EMT, European Master in Translation, dont les critères ont été définis les années précédentes, et qui a été récemment accordé à trente-quatre programmes de formation délivrant un grade de Master en Europe (voir la liste plus bas).

Loin de se vouloir un club restreint, le réseau EMT a au contraire vocation à s’élargir sans cesse à de nouveaux programmes de formation, l’objectif final étant de faire progresser l’ensemble des formations européennes au métier de traducteur. C’est pourquoi un nouvel appel à candidatures aura lieu dès la fin 2010, afin de recruter de nouveaux membres ; les Universités qui ont vu leur candidature rejetée l’année dernière auront la possibilité de se porter à nouveau candidates.

Les trente-quatre membres actuels du réseau EMT se sont réunis pour la première fois les 8 et 9 décembre à Bruxelles afin d’établir la structure et le fonctionnement du réseau et de s’accorder sur le référentiel des compétences dont doivent faire preuve les traducteurs professionnels. C’est par exemple dans le cadre de ce travail que s’inscrivait la grande enquête lancée par l’Université de Rennes 2, initiée par Daniel Gouadec, dont nous nous sommes faits l’écho il y a quelques mois et qui a donné lieu à un séminaire de restitution. Une fois délimité le champ des compétences indispensables à l’exercice de la profession de traducteur, les Universités du réseau EMT pourront faire converger leurs programmes en vue de faciliter leur acquisition par les étudiants. L’originalité du procédé tient au fait que l’EMT ne se prononce pas sur le contenu de l’enseignement, mais se contente de s’accorder sur les objectifs à atteindre en matière de compétences. Une sorte de « contenu idéal » d’un Master de Traduction, qui précise la part de crédits de chaque catégorie d’enseignement, a cependant été défini, à titre d’exemple. Chaque Université conserve cependant toute latitude pédagogique, et reste libre d’accentuer tel ou tel aspect différenciant de sa formation.

Il faut dire que la question de la formation des traducteurs est complexe, puisqu’il ne s’agit pas de se limiter à l’apprentissage des langues, mais d’y adjoindre l’enseignement du processus de traduction (de transfert) lui-même, ainsi que de former aux nombreux outils d’aide à la traduction, à la pratique de la gestion des projets, à la gestion d’un système qualité, au contrôle qualité, à la rédaction technique, à un domaine de spécialisation, etc. Sans oublier la nécessaire expérience de terrain que procurent les stages longs, l’apprentissage, les ateliers pratiques de traduction… Chaque programme de formation répond à sa façon à ce défi : faire tenir autant d’enseignements différents en si peu de temps, dans l’espoir de fournir aux étudiants la panoplie idéale d’outils et de réflexes qui les aideront à s’insérer rapidement et confortablement dans le marché si mouvant de la traduction professionnelle.

C’est dire si le programme EMT revêt un caractère stratégique ! Une bonne raison d’aller consulter le site que lui consacre la Commission européenne et de regarder les vidéos des réunions.

Liste des programmes ayant reçu le label EMT
Autriche Übersetzen – Masterstudium, Universität Wien, Zentrum für Translationswissenschaft

Belgique Master en traduction, Institut Libre Marie Haps, Haute Ecole Léonard de Vinci (Bruxelles)
Master en traduction, ISTI, Haute Ecole de Bruxelles
Master in het vertalen, University College Ghent, Faculty of Translation Studies

Bulgarie Магистърска програма: Превод, Sofia University “St. Kliment Ohridski”, Faculty of Classical and Modern Philology

Allemagne MA Fachübersetzen, Fachhochschule Köln, Institut für Translation und Mehrsprachige Kommunikation
Master Translatologie, Universität Leipzig, Institut für Angewandte Linguistik und Translatologie

Danemark Kandidatuddannelsen i sprog og international erhvervskommunikation med profilen Translatør/tolk, Aarhus Universitet, Handelshøjskolen i Aarhus

Espagne Màster en Estudis de Traducció: Estratègies i Procediments, Universitat Pompeu Fabra, Departament de Traducció i Ciències del Llenguatge (Barcelona)
Máster en Traducción y Mediación Intercultural, Universidad de Salamanca, Departamento de Traducción e Interpretación
Máster Universitario en Comunicación Intercultural, Interpretación y Traducción en los Servicios Públicos, Universidad de Alcalá de Henares, Departamento de Filología Moderna

Finlande Monikielisen viestinnän ja käännöstieteen koulutusohjelma, University of Tampere, School of Modern Languages and Translation Studies

France Industrie de la langue et traduction spécialisée, Université Paris Diderot Paris 7, UFR EILA
Master en Management, Communication et Traduction, ISIT, Institut de management et de communication interculturels (Paris)
Master en Traduction Spécialisée Multilingue: technologies et gestion de projets (TSM), Université Charles-de-Gaulle Lille 3, UFR des Langues Etrangères Appliquées
Master Métiers de la traduction-localisation et de la communication multilingue et multimédia, Université Rennes 2, UFR Langues, Centre de formation des traducteurs-localisateurs, terminologues et rédacteurs
Master professionnel, spécialité: Traduction éditoriale, économique et technique, ESIT, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
Master Professionel Traduction Interprétation, Université de Toulouse-Le Mirail, IUP Traduction Interprétation
Master Traduction spécialisée multilingue, Université Stendhal – Grenoble 3, UFR de Langues et civilisations étrangères

Hongrie Nemzetközi két idegennyelvű szakfordító szakirányú továbbképzési szak, BME Gazdaság- és Társadalomtudományi Kar, Idegennyelvi Központ (Budapest)

Irlande MA in Translation Studies, Dublin City University, School of Applied Language and Intercultural Studies
MA Léann an Aistriúcháin, Acadamh na hOllscolaíochta Gaeilge, Acadamh na hOllscolaiochta Gaeilge (Galway)

Italie Laurea magistrale in Traduzione specializzata, Università di Bologna, Scuola Superiore di Lingue Moderne per Interpreti e Traduttori (Forlì)
Corso di laurea specialistica in Traduzione, Università LUSPIO, Facoltà  di Interpretariato e Traduzione (Roma)
Laurea Specialistica in Traduzione, Università  degli studi di Trieste, Scuola Superiore di Lingue Moderne per Interpreti e Traduttori

Pologne Studia drugiego stopnia; kierunek: kulturoznawstwo, specjalność: językoznawstwo, specjalizacja « przekład i komunikacja międzykulturowa », Jagiellonian University of Kraków, UNESCO Chair for Translation Studies and Intercultural Communication

Portugal Mestrado em Tradução e Serviços Linguísticos, Universidade do Porto, Faculdade de Letras

Roumanie Masterat European de Traductologie-Terminologie, Babes-Bolyai University, Department of Applied Modern Languages (Cluj-Napoca)

Slovénie Drugostopenjski magistrski študijski program Prevajanje, University of Ljubljana, Department of Translation

Royaume Uni MA in Technical and Specialised Translation – MA in Translation and Linguistics – MA in Translation and Interpreting – MA in Bilingual Translation, University of Westminster, Department of Modern Languages (London)
MA in Translation, University of Surrey, Department of Languages and Translation Studies (Guildford)
MA in Translation and Interpreting Studies, University of Manchester , School of Languages, Linguistics and Cultures
MA in Translation in a European Context, Aston University, School of Languages and Social Sciences (Birmingham)
MA in Translation with Language Technology, Swansea University, School of Arts and Humanities