jan 12

Suivant l’exemple du blog Another Word, je me suis penché sur les statistiques de lecture de L’Observatoire de la traduction. Avec environ 2 000 visites mensuelles en moyenne et un peu plus de 3 000 lecteurs uniques dont près de 1 500 sont fidèles, les deux audiences sont comparables, ce qui n’est pas surprenant puisque nous avons sans doute de nombreux lecteurs en commun.

J’ai découvert, avec une grande surprise, que L’Observatoire de la traduction avait été consulté à partir de 102 pays différents, dont certains très éloignés comme le Laos, le Bénin ou le Népal ! Même si le sujet se prête bien à des recherches internationales, s’imaginer être lu par un traducteur installé en Thaïlande ou en Polynésie française reste une expérience dépaysante et m’incite, à l’avenir, à surveiller d’un oeil plus attentif l’actualité internationale des sites de traduction.

Les pays à partir desquels ce blog est consulté sont (dans l’ordre décroissant de lecteurs) : France, Belgique, Canada, Espagne, Royaume Uni, Italie, États Unis, Maroc, Allemagne, Suisse, Algérie, Tunisie, Hong-Kong, Liban, Pays Bas, Portugal, Roumanie, Brésil, Luxembourg, Côte d’Ivoire, Pologne, Israël, Ukraine, Japon, Colombie, République Tchèque, Chine, Autriche, Argentine, Égypte, Australie, Danemark, Inde, Mexique, Sénégal, Cameroun, Russie, Burkina Faso, Croatie, Hongrie, Grèce, Réunion, Perou, Burundi, Kenya, Suède, Uruguay, Irlande, Vietnam, Finlande, Nouvelle Zélande, Norvège, Martinique, Iran, Vénézuela, Lituanie, Ile Maurice, Moldavie, Guinée française, Thaïlande, Slovaquie, Congo – Kinshasa, Indonésie, Bulgarie, Arabie Saoudite, Salvador, Turquie, Rwanda, Afrique du Sud, Albanie, Monaco, Koweit, Chili, Corée du Sud, Philippines, Guinée, Jordanie, Kazakhstan, Laos, Qatar, Slovénie, Kyrgyzstan, Libye, Irak, Montenegro, Benin, Latvia, Wallis et Futuna, Nouvelle Calédonie, Émirats Arabes Unis, République Dominicaine, Bolivie, Bahrain, Azerbaidjan, Ghana, Malte, Guadeloupe, Népal, Polynésie Française, Andorre, Arménie.

Poursuivant mon enquête statistique, j’ai aussi regardé les sujets les plus lus. Voici Le Top Ten :

  1. Le site de traduction de Microsoft comparé à Google et PROMT (29 octobre)
  2. Relations entre agences de traduction et traducteurs indépendants: Trad’Online mène l’enquête (15 décembre)
  3. Le site de traduction de Wordfast partage ses TM (21 octobre)
  4. Traduction de sites Web : Google propose son gadget (20 octobre)
  5. Un traducteur automatique pratique et simple (17 décembre)
  6. Traduction littéraire : un état du marché (22 octobre)
  7. Traducteurs débutants : des infos pour pénétrer le marché de l’emploi (12 décembre)
  8. Un dictionnaire de traduction dans votre navigateur (31 octobre)
  9. Agences de traduction et traducteurs : Wordfast 6.0 est là ! (18 novembre)
  10. Un nouveau site de traduction qui parle : Speaking of Translation (3 novembre)

Je déduis de cette hot list que les sujets qui préoccupent le plus le lectorat de l’Observatoire sont les outils de traduction (et en particulier la traduction automatique) et l’état du marché. C’est d’ailleurs confirmé par les requêtes sur les catégories d’articles : les trois principales sont le marché de la traduction, les outils de traduction, les traducteurs. En fait, je ne serais pas surpris d’apprendre qu’au moins 80% des lecteurs sont traducteurs indépendants, et que peu d’agences ou de clients lisent ce blog. Difficile à dire sans enquêter de manière formelle, évidemment, mais je serais intéressé par vos réponses à ce sujet.

En tous les cas, ces chiffres sont un encouragement à poursuivre la veille du marché de la traduction, et à l’élargir à d’autres sources d’information. Là encore, si vous avez connaissance de tel ou tel site de traduction intéressant, n’hésitez pas à m’en faire part. je me ferai un plaisir de l’ajouter à ma liste de fils RSS, et à rendre compte de son actualité. Il me reste à souhaiter que vous soyez toujours plus nombreux à lire L’Observatoire de la traduction en 2009, et à le faire vivre. Bonne lecture !

copyright 2008 - 2014 © Anyword - Tous droits réservés